À 57 et 44 ans, Denis et Catherine Rautureau sont naisseurs-engraisseurs au Tallud-Sainte-Gemme, en Vendée : ils élèvent 250 truies et disposent de 2 500 places d’engraissement, sur deux sites situés à six km de distance. « La maternité, le sevrage, l’engraissement et l’alimentation des porcs : nous faisons tout de A à Z », précise Denis qui, cependant, depuis peu, ose un peu souffler...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

5%

Vous avez parcouru 5% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre