Pour être qualifié d’accident du travail, l’événement doit être soudain (une chute, par exemple) et doit avoir entraîné une lésion corporelle ou psychique. L’accident de trajet doit avoir lieu pendant l’aller-retour entre le lieu de travail et la résidence principale (ou secondaire) ou le lieu où le salarié prend régulièrement ses repas (cantine, restaurant…) pendant sa journé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre