Un employeur doit garantir la santé et la sécurité au travail de ses salariés. Il a notamment pour obligation de s’assurer que les travailleurs affectés sur les chantiers forestiers et sylvicoles disposent des compétences nécessaires pour réaliser ses travaux (1). Toutefois, cette obligation n’impose pas de moyen particulier aux employeurs pour opérer cette vérification.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre