« Le Ramadan ? Nous faisons avec », résume Thierry Nania, maraîcher à Saint-Martin-de-Crau (Bouches-du-Rhône). Thierry Nania a repris l’exploitation familiale en 2000 et embauche de 5 à 25 personnes pour ses cultures de fruits et légumes en agriculture biologique. Il a décidé de composer avec le mois de jeûne que suit environ la moitié de ses ouvriers agricoles.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre