Lorsqu’un employeur signe un contrat de travail avec son salarié, il doit respecter une forme assez rigoureuse. En particulier, certaines mentions sont obligatoires. Oublier l’une d’entre elles reviendrait à mettre en faute l’employeur, étant donné que c’est lui qui est à l’origine de la rédaction du contrat, même si cette omission ne provoquait pas de préjudice.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre