Si la durée de travail des jeunes âgés d’au moins 16 ans reste limitée à 8 heures par jour et 35 heures par semaine, il est désormais possible d’y déroger. Auparavant, la seule dérogation existante, limitée à 5 heures supplémentaires par semaine, devait passer par l’inspecteur du travail, après avis conforme du médecin du travail de l’établissement.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre