En tant qu’employeur, l’agriculteur est tenu d’afficher dans les locaux ou de communiquer des informations à ses salariés. En cas de manquement à cette obligation, l’inspecteur du travail peut infliger une amende pour défaut d’affichage. En cas de récidive, la condamnation peut être augmentée jusqu’à une peine de prison et une amende de 37 500 euros pour délit d’obstacle.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre