Longtemps, l’annualisation des heures supplémentaires s’est en réalité pratiquée sans cadre juridique légal sur les exploitations. De nombreux employeurs avaient en effet pris l’habitude de faire fluctuer les horaires de leurs salariés sur toute l’année, selon les pics d’activité. Mais cette pratique se faisait sans aucun cadre légal. Aujourd’hui, l’une des ordonnances Macron, entrée en...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre