Le salaire brut sert de base à tous les calculs. Pour obtenir le salaire net, perçu par l’employé, il faut retrancher 25 % de cotisations salariales et de CSG-CRDS. De son côté, l’employeur paye 41 % de cotisations patronales sur le salaire brut, et bénéficie d’allégements principalement sur les salaires de 1 à 1,6 Smic. En moyenne, lorsqu’un salarié permanent perç...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre