« Avec mes cinquante-cinq vaches, j’ai un petit système qui ne me permet pas d’avoir de matériel, ni de salarié. Je délègue donc tous les travaux des champs à la Cuma, machine et main-d’œuvre comprise. Je n’emprunte jamais de machines seules. » Producteurs de lait bio, à Pommerieux, dans le sud de la Mayenne, Jean-Paul Garrot et son épouse font appel à la Cuma des Ponts pour la fenaison, la...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre