53,7 % des heures supplémentaires effectuées par les salariés en Espagne ne seraient pas enregistrées par leurs employeurs. C’est la raison pour laquelle un syndicat espagnol a décidé de partir en guerre contre ces heures oubliées : il a récemment déposé plainte à l’encontre d’une banque et dénoncer l’absence de dispositif d’enregistrement du temps de travail journalier effectué...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre