Entre les récoltes d’asperges, de fraises et les vendanges, les exploitants allemands ont recours à environ 290 000 saisonniers. Une bonne partie de ces travailleurs vient de la Pologne, de la Roumanie et de la Bulgarie, profitant de la libre circulation au sein de l’Union européenne.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre