En Provence, le maraîchage, l’arboriculture, la viticulture et l’oléiculture sont très gourmands en main-d’œuvre. Le travail est manuel, il faut un homme ou une femme derrière chaque plant et chaque arbre, pour ramasser, tailler, etc. Face aux contraintes des démarches administratives de l’embauche, la profession s’est organisée. En 1999, le groupement d’employeurs Réagir a vu le jour. Il dispose aujourd&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur

Pour y accéder : 2 possibilités !

13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Vous êtes déjà abonné ?

Identifiez-vous en haut du site en cliquant sur CONNEXION.

Je m'identifie
Vous n’êtes pas abonné ?

Profitez, gratuitement et sans engagement, de tous les contenus de La France Agricole Employeur pendant 2 mois, y compris la réception des newsletters.

Je decouvre