À 57 et 44 ans, Denis et Catherine Rautureau sont naisseurs-engraisseurs au Tallud-Sainte-Gemme, en Vendée : ils élèvent 250 truies et disposent de 2 500 places d’engraissement, sur deux sites situés à six km de distance. « La maternité, le sevrage, l’engraissement et l’alimentation des porcs : nous faisons tout de A à Z », précise Denis qui, cependant, depuis peu, ose un peu souffler...
Contenu réservé aux inscrits de La France Agricole Employeur
5%

Vous avez parcouru 5% de l'article

Si vous n'êtes pas inscrit(e), poursuivez la lecture de cet article en profitant de 2 mois de découverte à La France Agricole Employeur.

(Offre sans engagement, réservée aux personnes non inscrites)
Je m'inscris
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter mensuelle
  • > Imprimer la newsletter

Si vous êtes inscrit(e), connectez-vous pour poursuivre la lecture.