Gros virage de la doctrine juridique sur les dispositifs de télésurveillance en entreprise ! La Cour de cassation a condamné une entreprise pour n’avoir pas informé ses salariés de l’existence d’un système de surveillance de son activité. La veille, la Commission nationale informatique et liberté (Cnil) avait mis en demeure une petite entreprise parce que le dispositif de caméras permettait d’observer les...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à La France Agricole Employeur
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter mensuelle
  • > Imprimer la newsletter
Je découvre