Dans le secteur agricole, les chutes de hauteur représentent 4 000 accidents du travail par an, soit plus de 10 % des accidents du travail. Sur les exploitations agricoles, ces chutes surviennent le plus fréquemment lors de la descente de véhicule ou de machine. Ce risque est la troisième cause des accidents mortels au travail dans le secteur agricole après les accidents cardio-vasculaires et les accidents en lien avec les machines.

 

« C’est pourquoi il est important de prendre des précautions lorsque vous descendez d’un tracteur… même s’il ne s’agit que d’une déchirure. Une bonne leçon d’apprise. »

Toujours trois points d’appui

Pour descendre de son tracteur sans risque, il est ainsi recommandé de :

  • descendre sans sauter, et le véhicule à l’arrêt ;
  • laisser l’espace libre près de la porte. N’y déposez pas les outils, les pelotes de ficelles, les bidons, etc. ;
  • faire face au tracteur, dos au vide ;
  • se servir de trois points d’appui : 2 pieds + 1 main ou 2 mains + 1 pied ;
  • utiliser des chaussures de travail adaptées, sans boue ;
  • faire tomber la terre du marchepied.

Il est aussi important de bien serrer le frein à main avant chaque descente pour éviter tout risque d’écrasement par les roues ou l’engin.

57 jours d’arrêt en moyenne

Près de 40 % des accidents ont lieu lors de la montée ou de la descente du tracteur. En cause le plus souvent, une cheville avec entorse ou fracture. Surviennent ensuite les blessures du genou, puis du dos. La MSA enregistre 57 jours d’arrêt de travail en moyenne par accident.

Fiche réalisée avec la MSA