Oui, c’est normal parce que les jeunes sont d’une génération différente. Ce n’est pas nouveau mais, depuis vingt ans, le rythme des changements économiques, écologiques et numériques est plus rapide, à tel point qu’on ne prend plus le temps de se connaître. Les jeunes attendent de leur employeur des évolutions équivalentes à celle de la société. Leurs métiers ne sont plus les mê...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à La France Agricole Employeur
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter mensuelle
  • > Imprimer la newsletter
Je découvre