Plus votre annonce sera précise et claire, plus les candidats correspondront au profil recherché, et plus vous gagnerez du temps dans votre recherche.

Étape 1 : Choisir le titre de l’offre d’emploi

Le titre doit indiquer la fonction du poste, il doit être précis et clair pour que le candidat puisse se projeter sur le poste. Il doit être suivi de la mention (H/F) pour homme/femme. Vous pouvez aussi ajouter le lieu où le poste est basé.

Exemple : chef de culture (H/F) basé à Cestas en Gironde.

Étape 2 : Préciser le type de contrat

Vous devez aussi indiquer le type de contrat proposé (CDI, CDD, contrat aidé…), à temps partiel ou à temps complet. Dans le cas d’un contrat court, la durée doit être précisée.

Étape 3 : Décrire votre entreprise

Il s’agit de donner envie aux candidats de travailler pour votre société, et donc, dans cette partie, de mettre en avant votre entreprise (exemple : structure à taille humaine) et ses valeurs, en deux ou trois lignes. Pas davantage : les missions et ce que vous attendez du candidat restent le cœur de votre annonce. Si vous avez un logo, il faut vous en servir.

Un conseil : dans la mesure du possible, il est préférable de ne pas diffuser votre offre de manière anonyme. Le candidat a en effet besoin de se projeter dans son nouvel emploi. S’il vous est impossible de faire autrement que de ne pas donner le nom de votre entreprise, votre annonce devra alors être la plus précise possible sur la présentation de votre entreprise.

Étape 4 : Décrire le poste

  • Décrire l’environnement de travail : niveau hiérarchique, lieu de travail, conditions de travail…
  • Détailler les missions précises et les tâches quotidiennes relatives au poste. Avoir élaboré au préalable une fiche de poste vous aidera dans cette partie.
  • Donner des informations complémentaires : les avantages en nature, les primes et commissions, les outils mis à disposition.

Étape 5 : Définir le profil recherché

L’expérience requise, la formation, la spécialisation, les compétences et les connaissances recherchées (niveau d’études, nombre d’années d’expérience…) et les qualités personnelles (rigueur, autonomie, travail en équipe…). Il est important d’être en adéquation avec le poste proposé, si le profil est trop élévé par rapport au poste proposé, le risque est d’avoir peu de candidatures.

Étape 6 : Indiquer une rémunération

L’information n’est pas obligatoire, mais donner une fourchette de rémunération peut se révéler judicieux. Cela peut vous permettre d’éviter de perdre du temps avec un candidat dont les prétentions salariales seraient beaucoup trop élevées. Si vous décidez de préciser une fourchette, il s’agit de montants bruts annuels ou mensuels.

Étape 7 : Dater le début de la mission

Indiquer la date de début de la mission, et la date de fin dans le cas d’un contrat à durée déterminée, permet de mieux cibler les candidatures.

Étape 8 : Donner son contact

C’est une adresse mail ou postale à laquelle les candidats sont susceptibles d’envoyer leur CV et lettre de motivation. Un numéro de téléphone peut être un atout en cas de besoins d’informations complémentaires.

Étape 9 : Éviter les discriminations

Aucune des mentions discriminantes suivantes ne doit figurer dans votre annonce : l’origine, le sexe – il est conseillé d’employer le masculin (ou le masculin et féminin) suivi de la mention (H/F) -, les mœurs, la situation familiale, la grossesse, la race, l’ethnie ou la nation, les opinions politiques, les activités syndicales ou mutualistes, les convictions religieuses, l’état de santé et le handicap (« recherche personne en bonnes conditions physiques », « personne valide »), l’orientation sexuelle, l’âge (aucune limite ou fourchette d’âge ne doivent apparaître sur l’annonce, sauf pour des contrats tels que les contrats d’apprentissage), l’apparence physique, le nom de famille ainsi que les caractéristiques génétiques. Les mentions « junior » ou « senior » sont tolérées car elles désignent l’expérience du candidat sur le poste recherché.

Les mentions « poste réservé à une personne handicapée » ou « poste ouvert aux personnes handicapées » sont autorisées, dès lors qu’il s’agit de discrimination positive en faveur des personnes handicapées. Il existe notamment des sites spécialisés où si le candidat n’est pas handicapé, il ne peut pas postuler. En revanche, la discrimination négative est à prohiber.

Votre annonce ne doit pas non plus comporter une allégation fausse ou susceptible d’induire en erreur le candidat en ce qui concerne l’existence, l’origine, la nature et la description de l’emploi offert, la rémunération, les avantages annexes proposés, ainsi que le lieu de travail.

Étape 10 : Ajuster votre annonce

N’hésitez pas à ajuster le texte de votre offre d’emploi en fonction des candidatures reçues.

Rosanne Aries