Au premier janvier 2020, les règles d’attribution du certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (Caces) changent avec l’objectif de réduire le nombre d’accidents des conducteurs qui en sont titulaires. Bien que non obligatoire, ce « permis » est souvent mis en avant par les candidats pour rassurer leur employeur. Chaque année, plus de 700 000 Caces sont délivrés en France. Il certifie...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à La France Agricole Employeur
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter mensuelle
  • > Imprimer la newsletter
Je découvre