Le salaire brut sert de base à tous les calculs. Pour obtenir le salaire net, perçu par l’employé, il faut retrancher 25 % de cotisations salariales et de CSG-CRDS. De son côté, l’employeur paye 41 % de cotisations patronales sur le salaire brut, et bénéficie d’allégements principalement sur les salaires de 1 à 1,6 Smic. En moyenne, lorsqu’un salarié permanent perç...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à La France Agricole Employeur
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter mensuelle
  • > Imprimer la newsletter
Je découvre