La ferme de la Jaronnière est divisée en deux sociétés : l’EARL Rautureau affectée à la culture et la société SAS Pig-jaro consacrée aux porcs.

  1. Catherine, éleveuse, 44 ans : elle s’occupe des maternités, de l’administratif et de la gestion des employés.

  2. Denis, éleveur, 57 ans : il se qualifie facilement de « bouche-trou », tandis que Catherine l’appelle « le mentor », ou encore « l’homme à tout faire ». Dans la réalité, grâce à son expérience, il est capable de réaliser toutes les tâches. Il supervise chaque poste.

  3. Stéphane, salarié, 43 ans : il fait un plein-temps (35 heures) sur l’EARL et 8 heures sur la SAS Pig-jaro. En CDI depuis neuf ans chez les Rautureau, Stéphane a travaillé dans les travaux publics, pour des ETA agricoles, en porcherie, en bovin, etc. Il a également travaillé pour des céréaliers dans la Beauce. Ses parents étaient agriculteurs.

    Stéphane travaille depuis 9 ans sur la ferme de la Jaronnière.© R. Aries/GFA
  4. Noémie, salariée, 23 ans : elle fait 39 heures sur la SAS Pig-jaro. Après une année d’apprentissage pour obtenir un CS en porc, Noémie est engagée depuis deux ans en CDI sur la ferme. Originaire du Nord, elle n’est pas du tout issue du milieu agricole. Mais passionnée de cheval, elle a suivi un BTS en productions animales, elle s’est vite rendu compte cependant qu’il n’y avait pas de débouchés. « Dès lors que nous avons commencé à rechercher des salariés, nous avons reçu plusieurs filles, raconte Denis. Elles étaient toutes issues d’une formation dans le domaine du cheval, elles décidaient de s’orienter vers le porc, parce que la demande y était importante. »

  5. Frédéric, salarié, 25 ans : Frédéric est à l’inverse à 35 heures sur la SAS et il a 8 heures sur l’EARL. Il a fait son CS en porc sur une autre exploitation que celle de Rautureau où il pensait s’installer. Pour plusieurs raisons, le projet n’a pu être mené à son terme. Raison pour laquelle, Catherine et Denis l’ont pris chez eux. Il est au poste de sevrage, de l’engraissement et de l’alimentation. « Il bricole beaucoup en plus », ajoute Denis.

    Frédéric et Noémie ont tous les deux suivis un CS en porc. © R. Aries/GFA
  6. Le couple vient par ailleurs de recruter une stagiaire, en alternance.