Le sujet est encore douloureux. Claude, éleveur expérimenté de 52 ans, s’est séparé récemment de son ouvrier agricole. Et malgré toutes les difficultés auxquelles il a dû faire face, Claude ne ressent pas de satisfaction : « C’est un échec. Je me suis trompé. Je vais attendre un peu avant de reprendre quelqu’un… »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole Employeur
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à La France Agricole Employeur
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez la newsletter mensuelle
  • > Imprimer la newsletter
Je découvre